En quelques mots...

Au bout du plongeoir est une association impulsée par onze membres fondateurs*, une quinzaine d'administrateurs, plus de deux cents adhérent(e)s et de nombreux partenaires.**

Ensemble, ils initient et accompagnent cette aventure qui se propose d'être un véritable espace d’expérimentations et de recherches dans les domaines de l'art notamment, mais aussi des sciences humaines, de l'architecture, en passant par d'autres horizons. Diversement qualifiée de fabrique d'arts, de lieu d'incubation, de laboratoires d'idées, Au bout du plongeoir est un espace où des artistes et d’autres chercheurs se côtoient pour y mener individuellement ou collectivement leurs « explorations ». Celles-ci sont menées en relation avec les membres de l'association mais également avec les habitants des villes qui l’environnent.

Au bout du plongeoir ouvre ses portes à des "publics" différents (promeneurs, visiteurs, voisins, « spectateurs »,…) à la fois pour qu'ils découvrent ces expériences, voire dans certaines occasions y participer, car l'association se veut être un espace de rencontre et de côtoiement entre des citoyens d’horizons sociaux et professionnels différents.

Pour mener à bien son projet, Au bout du plongeoir s’est implanté au Domaine de Tizé (un équipement reconnu d’intérêt communautaire par Rennes-Métropole), un site magnifique au bord de la Vilaine, un lieu privilégié de promenades, un espace aujourd’hui où l’association met en place le SEA un "site expérimental d’architectures". Cette implantation, ce « port d’attache » essentiel pour l’association, n’empêche pas Au bout du plongeoir de se déplacer à différents moments de l’année vers d’autres contrées pour y mener des expérimentations…



* Au bout du plongeoir a été créé en 2005 puis développé à l’initiative de 11 personnes :
Dominique Chrétien / responsable artistique et culturel ;
Erick Deroost / artiste plasticien ;
Mirabelle Fréville / programmatrice de films ;
Benoît Gasnier / metteur en scène ;
Cécile Gaudoin / architecte conseil de l'Etat ;
Cédric Gourmelon / metteur en scène ;
Renaud Herbin / marionnettiste, directeur du TJP - Strasbourg ;
Dominique Launat / psychologue ;
Olivier Maurin / metteur en scène ;
François Possémé / musicien et réalisateur artistique ;
Nathalie Travers / commissaire d’expositions.


** L'association Au bout du plongeoir est conventionnée avec Rennes-Métropole, le Conseil Régional de Bretagne, le Département d'Ille et Vilaine et le Ministère de la culture - DRAC de Bretagne. Elle est par ailleurs soutenue par la Ville de Nantes et la Ville de Thorigné-Fouillard.

Les Fondements

Dans une démocratie,
rien n'est écrit de manière immuable :
l’avenir, qu’il soit individuel ou collectif, est toujours à inventer...


Créée en 2005, à l'initiative de 9 personnes, l’association Au bout du plongeoir met en œuvre progressivement son projet de « Plateforme Artistique de Créations et de Rencontres » autour de fondements largement partagés dès son origine et dont la conception prend appui sur plusieurs principes :

- la considération de l’art comme un espace vital de l’imaginaire et de la créativité,

- l’importance de la recherche et l'expérimentation :
de nouvelles formes et gestes artistiques,
de liens possibles entre l’art et la société,
de relations enrichies entre l’œuvre artistique, sa diffusion et la population à qui elle s’adresse.

Dans cette perspective il apparaît donc nécessaire que les artistes puissent avoir des moyens pour travailler : espaces de travail, temps, moyens de production tout comme il importe de susciter le côtoiement entre les artistes, d’autres chercheurs et citoyens.



Des engagements à entreprendre collectivement


Au bout du plongeoir est :
une plateforme d’expérimentation, de création, de recherche …
une plateforme de rencontre, de débat, d’échange …


Pour mettre en oeuvre ce projet, nous avons énoncé des engagements qu’il convient collectivement d’entreprendre :

- Elaborer, mettre en œuvre et veiller le projet
Penser et définir les orientations
Inventer les « règles du jeu »
Concrétiser et mettre en lien

- Soutenir et accompagner les artistes
Accueillir des démarches de recherches
Parrainer le parcours de jeunes artistes
Accompagner des artistes en phase de préparation de leur création

- Décloisonner les champs de pensées et d'actions
Enrichir les relations entre artistes, autres chercheurs et citoyens
Créer des espaces de dialogues, d'échanges d'idées

- Explorer la relation aux espaces
Faire de Tizé un véritable lieu de vie
Offrir des moments de "repos"
Nous ouvrir aux voisinages, à l'Europe, au Monde