JOURNEES NATIONALES DE L'ARCHITECTURE

LE SEA - SITE EXPERIMENTAL D'ARCHITECTURES

A l'occasion de la première édition des Journées nationales de l'architecture, soutenues par le Ministère de la culture et de la communication, l’association Au bout du plongeoir, ouvre les portes du Domaine de Tizé, fabrique d'art et site expérimental d'architectures.

Implantée depuis 10 ans sur le Domaine de Tizé, une friche agricole ancienne de plus de 7 siècles, Au bout du plongeoir met en place en partenariat avec Rennes Métropole, gestionnaire du site, et l’ensemble de ses partenaires publics, le SEA – Site Expérimental d’Architectures.

Le SEA a pour vocation de transformer le Domaine et son Manoir en concordance avec la vie artistique et culturelle qui s’y développe tout en questionnant les grands enjeux de l’architecture et de l’aménagement aujourd’hui. Des expérimentations se mènent ainsi au Domaine de Tizé que nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir :

- transformation du Manoir du 14è siècle par l’architecte Charles Motte avec le concours du charpentier Jean-Yves Riaux, - collaboration d’un architecte, Mickaël Tanguy, et d’un auteur, Alexandre Koutchevsky, autour de l'édification d’un mur en terre,
- signalétique collaborative, éphémère et poétique sur le Domaine avec les graphistes de L’Atelier du Bourg,
- création de vitraux pour l’étable avec un groupe de jeunes accompagnés par Tout Atout, ….

Vendredi 14 octobre
De 14h à 18h
Au Domaine de Tizé
Entrée libre et gratuite



Plus d'information sur le SEA – Site Expérimental d’Architectures dans l'onglet ci-contre.

Langage sensoriel / Stage - formation

Un théâtre d’expérience / Stage de langage sensoriel
organisé par l'association Au bout du plongeoir

Vendredi 14 / Samedi 15 / Dimanche 16 octobre 2016
Domaine de Tizé - Thorigné-fouillard (35235
)

Les horaires :
Vendredi 14 : 19h00 22h00 /
Samedi 15 : 10h00 – 17h00 /
Dimanche 16 : 10h00 - 17h00
# ouverture publique le dimanche 16 à 16h00

Stage de langage sensoriel avec Benoit Gasnier (metteur en scène et scénographe), Julie Seiller (comédienne et chanteuse), Jean Marie Oriot (Artiste performeur, scénographe)

En lien avec la nouvelle création de Julie Seiller et Benoit Gasnier (cie à l’envers) La république des rêves – librement adapté de la nouvelle éponyme de Bruno Schulz, , les trois artistes proposent de travailler sur la thématique de la construction collective.

La république se fonde sur le bien commun, peut-on imaginer une république dont le bien commun est le rêve, la poésie ? Si chacun prend part à ce bien commun, comment mettre en place l'édifice et comment le protéger ? Sur quelles ruines de quelles fantaisies pouvons-nous nous appuyer ?


à l'envers

à l'envers travaille depuis 1998 au développement d'un théâtre d’expérience, un théâtre sensoriel.
Privilégiant les dramaturgies non textuelles, les créations sont des expérimentations du temps, de l'espace, des sens et de la relation.
Benoit Gasnier et Julie Seiller explorent ce qui relève de la poétique des sens et leur recherche s'attache à étudier la relation entre les langages sensoriels, ceux de la mémoire du corps, et la création théâtrale.
Au cœur de l'interrogation se pose la question de la place du spectateur dans l'espace théâtral.
à l'envers a le désir profond de placer le spectateur au cœur d'univers scénographiés qui deviennent des parcours basés sur l’expérience sensible du spectateur. Guidé par les artistes, le spectateur se raconte sa propre histoire et participe pleinement au spectacle notamment par la mise en jeu totale de ses sens toucher, goût, odorat et ouïe.

Le langage sensoriel puise son inspiration dans la mémoire collective et intime. Les sens sont des outils pour aller puiser dans l’inconscient et ainsi créer. La poétique de l’espace, du corps sont les axes principaux de ce travail.
La relation à l’autre ( le spectateur ) est fondamentale, puisque c’est ce rapport qui créé l’expérience théâtrale.
Ce théâtre se fabrique dans la rencontre intime avec le spectateur, c’est pourquoi nous ouvrirons le travail en fin de stage au public, afin d’expérimenter cette rencontre.

Coût du stage : Tarif plein 90 € / Tarif réduit (étudiant et demandeur d’emploi) 75 €
Informations : Benoit Gasnier 06 09 10 34 89 # Julie Seiller 06.89.88.50.88
Inscriptions : Au bout du plongeoir 02 99 83 09 81 / 06 77 59 46 40 / plateforme@auboutduplongeoir.fr

Focus Coopération Rennes - Nantes / Au bout du plongeoir - Les Fabriques

Dans le cadre de la coopération Rennes-Nantes avec les Fabriques, Laboratoire(s) artistique(s), nous accueillons en 2016 et pour la 3è année, plusieurs compagnies et artistes qui travaillent à de nouveaux projets de création.

Plusieurs équipes présentent le fruit de leurs recherches lors des rencontres d'Un week-end à Tizé! (voir programme).

Toutes les informations au sujet de cette coopération pour un itinéraire d'artiste(s) dans la plaquette en consultation ICI.

La table gronde….

L'oeuvre monumentale de 14m de diamètre, LA TABLE GRONDE, de l'artiste Yves Chaudouët est maintenant installée en entier sur le Domaine de Tizé !

Les deux autres morceaux ont été importés depuis le Théâtre de Poche de Hédé et La Criée, centre d'art contemporain à Rennes.




LA TABLE GRONDE est visible dans son intégralité tout l'été à Tizé.


Légende de la photo : LA TABLE GRONDE, Tizé, une oeuvre d'Yves Chaudouët. Crédit photographique: F. POSSEME

LA TABLE GRONDE : Une oeuvre d'Yves Chaudouët / Production La Criée centre d’art contemporain
Œuvre produite pour l’exposition La table gronde 13 mars - 17 mai 2015.

SE RENDRE / 9 chemins pour rejoindre Tizé



SE RENDRE / 9 chemins pour rejoindre Tizé

Le livre est en vente dans les librairies, à l'Office de Tourisme de Rennes Métropole, et sur www.editions-apogee.com
(Prix : 15 euros).

Livre produit par Au bout du plongeoir
Coédité par Lieuxcommuns et les Editions Apogée
Avec le soutien de la Ville de Thorigné-Fouillard et la Ville de Rennes


"Se rendre" est un projet de Jocelyn Cottencin (artiste et graphiste) réalisé avec la collaboration de Richard Louvet, dans le cadre de l'aventure "L'art de se re-poser" mise en œuvre par Dominique Chrétien.

Il est le fruit d'une invitation faite à Jocelyn Cottencin de "baliser" un cheminement pour rejoindre progressivement, lentement, le Domaine de Tizé - situé à Thorigné-Fouillard au cœur de la métropole rennaise - site d’implantation d’ Au bout du plongeoir.
Depuis le lieu de départ, l’idée était de prendre le temps de cheminer – à pied, en canoë, en rêve – vers le lieu d’arrivée. Et considérer l’intervalle entre les deux points comme un temps précieux, un moment possible de repos…

Jocelyn Cottencin a choisi non pas un mais plusieurs chemins, comme autant de possibilités d’ "aller vers…" et d'en rendre compte sous la forme d'un livre. L'édition est par essence un objet nomade, un objet de déplacement autant physique qu'intellectuel. C'est aussi un objet plastique et visuel.
Les 9 chemins définis traversent ainsi différents aspects du territoire de l'agglomération rennaise. Chacun d’eux a été "affecté" à un(e) artiste. Il en découle une expérience, une proposition, une histoire singulières pour chaque promenade réalisée. Un livre.



De la marche...




Qu'importe la saison !


Sous le soleil ou la pluie, avec des nuages ou du vent, l'occasion est toujours belle de découvrir le site apaisant, reposant, bucolique du Domaine de Tizé !
Quelques minutes ou quelques heures pour se promener dans les 20 hectares de prairies, bois et bord de rivière.
Au plaisir de marcher...