Ce vendredi, Au bout du plongeoir propose une ouverture publique de fin de résidence du chorégraphe Pierre-Benjamin NANTEL

Cette proposition s'inscrit dans une collaboration d'Au bout du plongeoir avec le centre chorégraphique de Montpellier et la formation danse exerce:

PIERRE-BENJAMIN NANTEL,
avec Octave Courtin et Marylise Navarro
« PARRHESIA », duo dansé avec OCTAVE COURTIN

RESIDENCE du 3 au 15 juillet 2017
Ouverture publique le 14 juillet à 11H
Au Domaine de Tizé
Entrée libre



PARRHESIA prend la forme d'une performance acoustique et corporelle où les espaces et les sensations évoluent au fur et à mesure des rapports qui sont mis en jeu entre les performeurs, le dispositif et le public.
Cette performance est un duo mettant en scène la rencontre d’un danseur et d’un artiste sonore dans une quête d’écho et d’écoute des corps.


Le parrhésiaste est celui qui prend le risque de mettre en jeu sa relation à l’autre et par là même à sa propre existence. La Parrhésia peut se définir par un pacte entre celui qui prend le risque de dire la vérité et celui qui accepte de la recevoir. M. Foucault

Cette collaboration a débuté en octobre 2016. Elle est soutenue par ICI-CCN de Montpellier/Master exerce, l’Atelline lieu d’activation art et espace public et Au bout du plongeoir.


Légende photo: PARRHESIA, photo E.Deroost

Chorégraphie et performance : Pierre-Benjamin Nantel
Création sonore, scénographie et performance : Octave Courtin
Dramaturgie et édition d’art: Marylise Navarro