Un théâtre d’expérience / Stage de langage sensoriel
organisé par l'association Au bout du plongeoir

Vendredi 14 / Samedi 15 / Dimanche 16 octobre 2016
Domaine de Tizé - Thorigné-fouillard (35235
)

Les horaires :
Vendredi 14 : 19h00 22h00 /
Samedi 15 : 10h00 – 17h00 /
Dimanche 16 : 10h00 - 17h00
# ouverture publique le dimanche 16 à 16h00

Stage de langage sensoriel avec Benoit Gasnier (metteur en scène et scénographe), Julie Seiller (comédienne et chanteuse), Jean Marie Oriot (Artiste performeur, scénographe)

En lien avec la nouvelle création de Julie Seiller et Benoit Gasnier (cie à l’envers) La république des rêves – librement adapté de la nouvelle éponyme de Bruno Schulz, , les trois artistes proposent de travailler sur la thématique de la construction collective.

La république se fonde sur le bien commun, peut-on imaginer une république dont le bien commun est le rêve, la poésie ? Si chacun prend part à ce bien commun, comment mettre en place l'édifice et comment le protéger ? Sur quelles ruines de quelles fantaisies pouvons-nous nous appuyer ?


à l'envers

à l'envers travaille depuis 1998 au développement d'un théâtre d’expérience, un théâtre sensoriel.
Privilégiant les dramaturgies non textuelles, les créations sont des expérimentations du temps, de l'espace, des sens et de la relation.
Benoit Gasnier et Julie Seiller explorent ce qui relève de la poétique des sens et leur recherche s'attache à étudier la relation entre les langages sensoriels, ceux de la mémoire du corps, et la création théâtrale.
Au cœur de l'interrogation se pose la question de la place du spectateur dans l'espace théâtral.
à l'envers a le désir profond de placer le spectateur au cœur d'univers scénographiés qui deviennent des parcours basés sur l’expérience sensible du spectateur. Guidé par les artistes, le spectateur se raconte sa propre histoire et participe pleinement au spectacle notamment par la mise en jeu totale de ses sens toucher, goût, odorat et ouïe.

Le langage sensoriel puise son inspiration dans la mémoire collective et intime. Les sens sont des outils pour aller puiser dans l’inconscient et ainsi créer. La poétique de l’espace, du corps sont les axes principaux de ce travail.
La relation à l’autre ( le spectateur ) est fondamentale, puisque c’est ce rapport qui créé l’expérience théâtrale.
Ce théâtre se fabrique dans la rencontre intime avec le spectateur, c’est pourquoi nous ouvrirons le travail en fin de stage au public, afin d’expérimenter cette rencontre.

Coût du stage : Tarif plein 90 € / Tarif réduit (étudiant et demandeur d’emploi) 75 €
Informations : Benoit Gasnier 06 09 10 34 89 # Julie Seiller 06.89.88.50.88
Inscriptions : Au bout du plongeoir 02 99 83 09 81 / 06 77 59 46 40 / plateforme@auboutduplongeoir.fr